Quelques rythmes cubains, ça nous fait du bien.

1 590

Des rythmes cubains enivrants de soleil, de chaleur, de partage et de sensualité. Cuba, nous voilà…

Le mambo

« Créé dans les années 30 à Cuba, le mambo est un style musical très populaire. Le terme mambo vient du Bantou (ethnie du Congo) et signifie littéralement « conversation avec les dieux ». D’autre part, à Haïti, les Mambos sont des prêtresses vaudous qui accomplissent les volontés des esprits Lwas : messagers entre les Hommes et les Dieux.
Le mambo est un remix des musiques africaines, latino-américaines et de jazz avec lesquelles on bouge en syncope sur un rythme rapide. Il faut observer un temps d’arrêt entre chaque pas. Comme toute danse latine, elle est très sensuelle et suggestive. »
(amériquedusud.org)

La rumba

« Le terme rumba signifie «fête» en espagnol. La rumba est faite de chants et de percussions. Née au début des années 1800, la rumba cubaine s’est développée au XIXème siècle dans les milieux afro-cubains de La Havane.
Vers 1930, la rumba devient une danse latine de salon. Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Les mouvements érotiques et sensuels de la femme obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c’est l’homme qui gagne toujours à la fin. Le rythme de la rumba se compte en 4 temps. Le pas de base consiste à faire une suspension puis un pas sur chacun des 3 temps suivants. » (Wikipédia)

La salsa

« Danse apparue vers 1920, la salsa déchaîne les quartiers hispaniques du New York des années 50 et 60. Son nom signifie « sauce », « sensuel » et « attirant » dans le langage populaire cubain. Telle que nous la connaissons aujourd’hui, la salsa est un mélange de rythmes d’Amérique Latine, des Etats-Unis (le jazz, la soul, le blues) et d’Europe.
Musique écrite à 4 temps, elle se danse en couple mais également seul, laissant libre cours à l’improvisation. C’est une danse de rue, populaire et sociale.  » (DG Dance.com)

Le cha-cha-cha

« Inventé en 1954 par Enrique Jorrin, un violoniste Cubain, le cha-cha-cha est un style musical et une danse inspirés du mambo. Il se démarque des autres danses latines par le fameux « chatch », un mouvement qui se compose de deux pas lents suivis de trois basculements rapides. A l’origine, la technique a été créée pour que le danseur reprenne son souffle. Mais, de fil en aiguille, ce mouvement a donné naissance à une nouvelle danse : le cha-cha-cha. » (amérique du sud.org)

Le merengue

« Plusieurs histoires populaires parlent de l’origine de cette danse.
On raconte qu’un personnage de la Révolution Haïtienne de 1791 fut accueilli à son retour pour célébrer la victoire. Le malheureux qui avait une jambe de bois se mit à danser avec la foule. Cette dernière l’imita. Le déhanchement caractéristique est resté et a évolué pour donner le pas de base du merengue.
Une autre histoire rapporte que le pas de danse serait calqué sur la démarche des esclaves enchaînés par les chevilles et travaillant au rythme du tambour dans les champs de canne à sucre. »
(ultradance.com)

Le songo

Le songo est une musique populaire cubaine, créée par le groupe Los Van Van au début des années 1970. Tempo proche de la rumba, il comporte de nombreuses variations rythmiques, principalement dû au jeu à contretemps des congas et des timbales.

Tout ça est vraiment trop bon, je reste à Cuba…

© Maurine F

Sources

© Maurine F

Les vidéos

Solo de congas

Solo de timbales

La source amérique du sud.org Ultradance.com Wikipédia
Via DG dance.com

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. Pituello dit

    Une incitation immédiate à danser.
    Merci Marie Anne et bravo

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy