Omar Sosa et Seckou Keita, Suba

4 363

Omar Sosa, Seckou Keita et Gustavo Ovalles en live

Sorti le 22 octobre dernier chez OTA records, Suba est le nouvel album du pianiste cubain Omar Sosa associé au maître de Kora et chanteur sénégalais Seckou Keita. Quatre ans après l’album Transparent Water, ils reviennent avec onze nouveaux titres écrits conjointement. Tranquillement, harmonieusement, Suba nous emporte au delà du silence, là où résonne notre musique intérieure… Un moment de grâce, une expérience magnifique.

SUBA est un hymne à l’espoir. A l’aube de la compassion et du changement, dans un monde post-pandémique, c’est une répétition musicale comme une prière de l’humanité pour la paix et l’unité.

Omar Sosa

Suba Sur Deezer

Suba Sur Spotify

Suba Chez nous

L’harmonie

Le piano d’Omar Sosa, présence amicale, accompagne la kora de Seckou Keita. Il soutient délicatement et souligne subtilement la voix de Seckou. Lorsque les percussions de Gustavo Ovalles entrent dans la conversation, l’échange s’anime naturellement, sans à-coups, sans emportement. Karith (l’amitié en Wolof*), le premier morceau de l’album Suba (l’aube en malinké*), nous emporte dans une écoute attentive et personnelle sur la piste de l’harmonie et de l’apaisement. Le ton est donné.

*Wolof : Langue nigéro-congolaise, la plus parlée au Sénégal.
*Malinké : Langue ou macrolangue parlée en Afrique de l’Ouest (Mali, Guinée, Gambie, Sénégal).

Le joueur de kora, instrument traditionnel de l’Afrique de l’ouest, perpétue un riche héritage culturel. Descendant des griots*, Seckou Keita contribue pleinement à créer, avec son interprétation, « une connexion spirituelle »(1) entre deux continents séparés par l’océan. L’âme de l’Afrique, qu’il porte en lui, chante de concert avec l’âme de Cuba, incarnée dans le piano d’Omar Sosa. L’océan n’est plus insondable, la réconciliation et la paix intérieure habitent chacune des onze plages de Suba.

La Kora de Seikou Keita

Les sonorités douces et mélodieuses de la Kora se marient parfaitement avec le timbre de voix de Seckou : étincelant dans les aigus et chaleureux dans les graves. « A travers la musique, nous apportons un message de paix, d’espoir et d’unité. Lorsque tout ce qui nous entoure s’effondre , la seule chose que nous avons en nous est une connexion divine avec notre voix intérieure, » explique l’artiste sénégalais. Des paroles qui résonnent d’autant plus en cette période de grands flux migratoires et de pandémie.

*griots : poètes musiciens africains, dépositaires de la tradition orale
(1)Vudaf.com

Omar Sosa et Gustavo Ovalles

« Pour ce nouveau voyage, le duo retrouve le sorcier du rythme vénézuélien Gustavo Ovalles. »(1) Istallé à Paris depuis 1997, Gustavo a fait ses études au conservatoire de Caracas. Il a ensuite sillonné son pays pour compléter sa formation dans les villages et auprès des maîtres des tambours batá (tambours religieux). Devenu le spécialiste de la percussion traditionnelle du Vénézuela, il collabore avec de nombreux artistes prestigieux du jazz et de la world.

Gustavo Ovalles et Omar Sosa

Depuis 1999, nous le retrouvons très souvent aux côtés d’Omar Sosa, sur scène mais aussi dans nombre de ses albums, notamment sur Ayaguna, live enregistré au Motion Blue à Yokohama (Japon), en juillet 2002. C’est avec cet album que j’ai découvert ces deux musiciens incroyables. Si vous avez l’occasion, écoutez ce concert. C’est un « festin auditif »* hallucinant !

(1)FIP Omar Sosa et Seckou Keita célèbrent l’amitié sur « Kharit »
*Omar Sosa.com

Tambours bata
Tambours batá

Trois autres invités ont également répondu présent.

Le violoncelliste brésilien Jacques Morelenbaum apporte profondeur et gravité sur Korason et sur les deux derniers titres de l’album.

Le flûtiste burkinabé Dramane Dembélé, fait souffler la brise de mer sur Voice on the sea. Il exprime la peine d’Omar sur Reï’s Ray, hommage à Reynaldo Perez Cruz, flûtiste cubain, grand ami du pianiste, récemment décédé.

Les invités d’Omar Sosa et de Seckou Keita

Le batteur et producteur britannique Steve Argüelles est venu s’occuper du séquencing et des effets (bruitages). Le séquencing est « l’étape cruciale du choix de l’ordre des morceaux. Cet art, partiellement délaissé à l’ère de la diffusion individualisée des morceaux, mérite qu’on le traite avec respect car il détient le pouvoir d’hypnotiser les auditeurs pendant tout un enchaînement musical. »*

*LANDR.com (plateforme créative des musiciens) : Séquencing d’album

Chaque mélodie se termine par quelques secondes de silence. Propices à l’écoute et à l’évasion, loin du vide, ces pauses nous permettent d’enchaîner les morceaux sans nous en détacher, de reprendre notre souffle sans nous précipiter, d’avancer paisiblement jusqu’à No one knows, le dernier titre, qui se termine… dans un silence lumineux et inspirant.

« Le silence est une vraie note »
John Cage (compositeur de musique contemporaine)

Chaque parole a une conséquence. Chaque silence aussi. (Jean-Paul Sartre)

J’ai écouté attentivement Suba. La musique m’a touchée. J’ai entendu un message d’espoir pour le monde, une ode à la réconciliation, à la paix individuelle et universelle. J’ai entendu de très belles choses sur moi et sur vous…

J’ai rencontré Omar Sosa (le podcast du blog)

Pochettes de 10 CD d'Omar Sosa, en solo ou en duo avec Seckou Keita, Paolo Fresu, Ylian Canizares et son quartet afro-cubain

Extraits musicaux utilisés dans le podcast « j’ai rencontré Omar Sosa »
Dame La Luz (give me light), album ilé, O. Sosa et Quarteto AfroCubano (Ota Records – 2015)
Una Tradicion Negra, album Ayaguna, O. Sosa et Gustavo Ovalles (Ota Records – 2003)
Dias de Lyawo, album Ayaguna, O. Sosa et Gustavo Ovalles (Ota Records – 2003)
De La Habana y Ostra Nostalgias, album Aguas, O. Sosa et Yilian Canizares (Ota Records – 2018)
– Extrait du concert O. Sosa and Quarteto AfroCubano à Budapest le 04/07/15 sur You Tube, Calling Eggun, album Eggun (The Afri-Lectric Experience), O Sosa (Ota Records – 2013)
– Extrait du concert O. Sosa and Quarteto AfroCubano à Marciac le 30/07/14 sur you Tube
Dance of Reflection, album Calma, O. Sosa (Ota Records – 2011)
– Extrait du concert (sans audience) d’O. Sosa et Steve Robertson at the Kuumbwa Jazz Center on August 21st, 2020. (you Tube)

Sources

Faites-vous plaisir au meilleur prix…

Photo de suba

Suba

Omar Sosa retrouve Seckou Keita pour la suite de leur album Transparent Water sorti en 2017Lorsque le pianiste cubain Omar Sosa et le joueur de kora sénégalais Seckou Keita se sont rencontrés en 2012, Seckou aimait Omar pour sa spiritualité musicale, tandis qu'Omar voyait en Seckou une capacité rare à collaborer sans perdre son identité....

Meilleurs prix

  • Amazon 14.51 € Voir Amazon
  • Fnac 15.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 27/06/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Omar Sosa en tournée…

Omar Sosa, Seckou Keita et Gustavo Ovalles, le trio en tournée mondiale : USA et Europe.

En france : à Toulouse le 22 mars 2022, à Vincennes le 04 juin 2022, à Sète le 02 Août 2022.

La source action jazz Jazz Musiques Productions lANDR.com
Via seckou Keita.com Vudaf.com FIP

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
4 commentaires
  1. Marie-Anne Vernet dit

    Voilà pour vous le premier podcast du blog, j’espère que ça va vous plaire et que vous serez indulgent… Vous connaissiez Omar Sosa?

  2. Prof Bidule dit

    Merci Marie-Anne pour ce premier posdcast de ta rencontre avec Omar Sosa. Je te souhaite d’autres rencontres avec les artistes que tu apprécies et que tu me fait découvrir. Longue vie à ton blog! Bises du prof Bidule.

    1. Marie-Anne Vernet dit

      Merci Professeur Bidule pour ta présence bienveillante et tes encouragements. Tu es un peu le parrain de ce blog, c’est une fierté et une très belle motivation pour moi… Vive la culture sans prise de tête, vive la science et la connaissance!

      1. Marie-Anne Vernet dit

        Quand je dis parrain, je ne dis pas mafia évidement…😁

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy