Je fais ce qu’il mai plaît !

0 119

En mai, fais ce qu’il te plaît…

Allez, on part sur du rock français parce que c’est bientôt l’été.

Il nous faut aussi du reggae pour fêter le soleil.

Et puis du jazz qui rend heureux.

Après ça s’enchaîne…

La playlist de mai 2021

La poésie du mois de mai

Comme on voit sur la branche

Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose,
En sa belle jeunesse, en sa première fleur,
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose;

La grâce dans sa feuille, et l’amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d’odeur;
Mais battue, ou de pluie, ou d’excessive ardeur,
Languissante elle meurt, feuille à feuille déclose.

Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté,
La Parque t’a tuée, et cendres tu reposes.

Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs,
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif et mort, ton corps ne soit que roses.

Pierre de Ronsard, Amours, 1560

Il faut nous aimer vivants (extrait)

Sans curé, maire, notaire
Ou avec, ça se défend,

Il faut nous aimer sur terre,
Il faut nous aimer vivants

Ne crois pas au cimetière,
Il faut nous aimer avant.

Ta poussière et ma poussière
Deviendront le gré des vents

Paul Fort

Sorties à venir

Natacha Atlas, Inner & the outer

« Un discours musical sophistiqué que la chanteuse associe à un retour aux explorations électroniques de ses débuts sur son nouveau projet Inner & The Outer. Attendu le 18 juin prochain, le EP réunit cinq nouveaux titres méditatifs et cathartiques, comme autant de réflexions sur cette période trouble que nous vivons, à l’image de ce premier titre The Outer, servi par une vidéo magnifique de l’illustratrice Clara Liu » (FIP)

Le clip qui donne la pêche

Bakermat & Nic Hanson – Walk That Walk (Official Video)

« Le dj néerlandais qui a notamment signé Baiana ou encore Living, s’associe au chanteur américain Nic Hanson pour notre plus grand plaisir. Walk That Walk est un véritable clin d’œil à la planète funk avec ses lignes de basse slappées. On peut y retrouver des touches de Cameo, Nu Shooz ou encore Prince. La présence du saxophone rappelle également le goût de Bakermat pour les cuivres, lui qui plus jeune s’est intéressé de près au jazz avant de se tourner vers la House Music et devenir l’un des djs les plus reconnus de sa génération. Côté clip, on retrouve une fois de plus le personnage canin si cher à Bakermat dans une animation qui vous emmènera au cœur d’un volcan habité par d’étranges petits personnages… » (Radio Monaco)

Souvenir, souvenir

Bob Marley

Il y a 40 ans, Bob Marley s’en est allé…

Le live qui va bien

Téléphone

Stephen Eicher

La source FIP Radio Monaco

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy