Je suis de parti pris !

2 290

La playlist de l’automne 2021

Cette playlist est complétée régulièrement tout au long de l’automne.

J’ai mis Kathia Buniatishvili qui joue du Franz Schubert, histoire d’énerver un peu le Professeur Bidule que j’embrasse fort au passage…

Sur Spotify

Sur Deezer

Chers amis,

Ici, l’automne s’installe tranquillement. Les touristes sont repartis. Le climat se fait douceur. L’arrière-saison n’est rien qu’à nous. J’aime particulièrement l’automne.
Vous me direz, chaque saison est magnifique…

L’hiver

Il y a la blancheur de l’hiver. Les jours ensoleillés, la luminosité se fait transparence.
Les jours pluvieux, les nuages semblent s’abaisser, descendre du ciel comme pour nous protéger. Ils colorent l’atmosphère d’un gris bleuté. L’horizon se rapproche à portée de nos mains. L’heure des projets sonne à nos oreilles.
Les jours sont courts, il faut en profiter. Les soirées sont longues, il faut les rendre belles.
Il y a le froid qui nous transperce et nous rend vivants.

la transparence de l'hiver
Zao Wou-Ki19-11-59, 1959 – Huile sur toile – 112 x 145,5 cm

Le printemps

Et puis, il y a le printemps. Et chaque fois c’est pareil, la magie opère : la nature renaît, le jour se fait plus insistant. La promesse que le meilleur reste à venir se concrétise sous nos yeux.

Le bonheur, en partant, m’a dit qu’il reviendrait…
Que quand la colère hisserait le drapeau blanc, il comprendrait…
Le temps du pardon et du calme revenu, il saurait
Retrouver le chemin de la sérénité, de l’arc-en-ciel et de l’après…
Le bonheur, en partant, m’a promis de ne jamais m’abandonner
De ne pas oublier les doux moments partagés,
Et d’y écrire une suite en plusieurs volumes reliés,
Tous dédiés à la gloire du moment présent à respirer…
Jacques Prévert

L’été

Oui, laissons entrer le soleil. De toute façon, il est là. Profitons !
Il est l’heure de sortir accueillir la chaleur dans nos corps, nos cœurs et nos esprits. Le climat est au beau fixe, la nature ne peut que nous éblouir.
Nous avons soif… L’apéro nous tend les bras. Les vacances se concrétisent. Les balades s’éternisent. Les siestes se font dans une délicieuse fraîcheur. Les soirées festives se multiplient.
Nos jours se détendent, nos nuits se chantent et se dansent.
C’est l’été, c’est le relâchement, c’est la fête…

Le soleil est inéluctable.
Frederic Beigbeder – L’amour dure trois ans – Folio – P190

L’automne

Et puis l’été se calme, le quotidien se réinstalle bon gré mal gré. L’agitation de la rentrée fait place à un parfum studieux aux effluves de quiétude et d’habitudes. Vous sentez ? C’est l’automne qui arrive…
Ecoutez… Les feuilles mortes crissent sous nos pas. Le vent se lève. La pluie, d’abord crépitante, se fait assourdissante.
Goûtez… Le raisin est à la fois croquant et juteux, sucré mais avec une pointe d’acidité. Les salades se font plus rares, les soupes chaudes embaument la maison. Elles nous réconfortent de l’arrivée du froid.
Regardez… La nature se prépare au grand sommeil de l’hiver. Elle nous offre des tons ocre, vert foncé, bruns, flamboyants puis apaisants, parfois mélancoliques…

Chanson d’automne

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Paul VerlainePoèmes saturniens

En toute saison

Voilà, j’aime la mi-saison. Je vis chaque printemps comme une promesse magnifique, une espérance irrésistible. Chaque année, je ressens et je profite  de la douceur et de la quiétude de l’automne.

Bien sûr, il y a la transparence de l’hiver. Mais, il y a aussi, la pluie cinglante et glacée, le froid qui paralyse, le vent qui se fait violence. C’est certain, il y a la gaieté de l’été. D’un autre côté il y a la sécheresse, la fournaise, le trop plein de touristes, l’intranquillité.

J’avoue, ici et en toute saisons, je ne vous parle que de ce que j’aime. C’est comme ça, je choisis l’émotion et la beauté. Je ne peux pas vous raconter tout ce que je trouve beau et enrichissant, j’en ai conscience. Alors, je choisis la diversité. J’essaye d’être la plus exhaustive et la plus originale possible.

Pour vous, pour vous remercier de me lire et tout simplement d’être ici : Je suis de parti pris…

Message personnel

Vous n’êtes pas toujours d’accord avec moi. ça tombe bien, j’aime bien cela aussi… Parfois vous voyez les choses sous un angle différent du mien, vous trouvez que je ne parle que du côté lumineux et jamais du côté sombre ou inversement.

Je le sais par vos commentaires sur FB, par SMS ou de vive voix. Beaucoup me disent qu’ils n’ont pas l’habitude de réagir sur le net et qu’ils n’osent pas commenter sur le blog. N’ayez aucune appréhension, aucune crainte : votre anonymat sera respecté. Et puis, notre slogan c’est la culture sans prise de tête…

Même si je suis de parti pris, je vous le dis avec objectivité, avec timidité mais sans fausse pudeur : vous êtes beaux et enrichissants…

L’automne de Vivaldi

Sur Spotify

Sur Deezer

Sur YouTube

La photo de l’automne

la luminosité de l'automne
© Curro_cadenal – à Richmond Park

La citation de l’automne

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. »

Jules Renard

L’album de l’automne

Silver Lining Suite d’Hiromi

Entre classique et jazz, le nouvel album de la pianiste hiromi intitulé Silver Lining Suite est une pièce pour piano, deux violons, alto et violoncelle, articulée en quatre mouvements : Isolation, The Unknown, Drifters et Fortitude. Cet opus comprend également cinq titres composés par l’artiste elle-même. Un album d’automne à la fois doux et énergique…

Les peintures d’Automne

Claude Monet

peinture d'automne
Effet d’automne à Argenteuil – Huile sur toile – 56 X 75 cm – Courtauld Institute, Londres – ©Flickr/photopoésie/Claude Monet

Vincent Van Gogh

peinture d'automne
Allée de peupliers en automne – 1884 – Huile sur toile – 98.5 X 66 cm – Van Gogh Museum, Amsterdam

Le poème de l’automne

Chez François Coppée, « il neige de l’or », comme chez Klimt

paysage d'automne
feuilles d'automne

Matin d’Octobre

C’est l’heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.

Leur chute est lente. On peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,
L’érable à sa feuille de sang.

Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées :
Mais ce n’est pas l’hiver encor.

Une blonde lumière arrose
La nature, et, dans l’air tout rose,
On croirait qu’il neige de l’or.

François Coppée, Promenades et Intérieurs

arbres en automne
© VANDERWOLF IMAGES / SHUTTERSTOCK

Le dessin de l’automne

un air de liberté
« Quelques pages arrachées, le vent qui souffle, un air de liberté. »

Dessin de Martine Delerm – Fragiles – éditions du seuil – P28

La chanson de l’automne

Franck Sinatra

Yves Montand

Eddy Louiss & Michel Petrucciani

L’été indien… C’est Joe Dassin.

« Le vent se lève, il faut tenter de vivre »
Paul Valéry – Cimetière marin

La source connaissance des arts

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
2 commentaires
  1. Lorette dit

    L automne est trop mélancolique pour moi.J’ai le spleen.

    1. Marie-Anne Vernet dit

      comme baudelaire ! 😉

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy