Rencontre avec C215

0 633
autoportrait

L’artiste-peintre C215 fait le buzz depuis un bon moment sur les murs des villes et des réseaux sociaux de la planète. Cet enthousiasme pour le Street Art et plus particulièrement pour cet artiste prolifique et attachant est partagé par le blog de Marie-Anne.

Quelque part dans la pampa toulonnaise, un jeune pigiste, moderne et « hyper connecté » s’est intéressé de près à cet engouement général. Il nous fait l’amitié de partager cette expérience et nous offre le premier article en collaboration du blog.

Je vous laisse avec l’enthousiasme de mon ami Christophe pour l’art moderne…

Quand Chichi alias Christophe Chynacky rencontre C215 alias Christian Guémy…

Quand Marie m’appelle pour me demander quelques mots sur C215, ma première réaction est un silence. Une pause dubitative au cours de laquelle défilent dans mon esprit des images loufoques de vieilles Citroën, conduites par la descendance d’Elon Musk (1), roulant sur une autoroute de formules chimiques carbonées, brusquement stoppées par une question coupable : «Qui»?

C215 ???

Devant l’aveu ainsi dévoilé de mon inculture ou plutôt acculture pour être à la mode médiatique, Marie se veut rassurante. «C’est un artiste graffeur qui vient de réaliser une œuvre qui m’a énormément touchée. » Elle montre deux visages masqués qui s’embrassent et s’intitule L’Amour au temps du coronavirus. « C’est vraiment cool! » me dit-elle. En me précisant : «Pas trop long tout de même». Soit…

Dessin d'un jeune couple qui s'embrassent masqué de C215
C215, « l’amour au temps du coronavirus » @christianguemy

« Avec cette étreinte d’un couple masqué j’ai voulu marquer un souvenir, comme un tatouage. Parce que je pense que nous allons tous nous souvenir de ce moment. C’est une œuvre de mémoire pour dire de se rassembler, de s’aimer » (C215 pour France info Culture)

Intrigué, j’embrasse alors sans filtre la voie de la découverte en direction de ce fameux C215. En quelques clics sur la toile, l’étoile devenue célèbre en 2008, lorsque Banksy l’invite à collaborer sur différents projets, apparaît de moins en moins nébuleuse.

C215 artiste urbain

Quand le masque se dégrafe, c’est un as du pochoir qui s’esquisse. Quoi de plus normal me diront les plus narquois! Artiste urbain, portraitiste de rue, pochoiriste, street-artist, nombreux sont les vocables trouvés dans la littérature pour dépeindre l’autodidacte Christian Guémy alias C215.

S’il réfute le qualificatif d’engagé, C215 n’en demeure pas moins un passeur. Célèbres ou inconnus, ses visages aux contours figés mais pleins de vie sont devenus sa marque de fabrique.

C215 portraitiste

L’artiste refuse le mot «graffeur». Il préfère se définir comme un artiste multimédia. Peinture, photographie, mosaïque, vitraux, vidéo, tout support peut devenir pour lui passeur d’émotion.

Des messages? Non! Pas de messages mais juste l’art pour rendre agréable l’environnement. Natif de Bondy, C215 travaille dans des lieux souvent abandonnés par la beauté de la vie. «Là où je peins, ça pue la pisse» dit-il avec son verbe direct.

C215 passeur d’émotion

Au-delà du regard, sa voix porte également. Si son art peut s’entendre politique, c’est uniquement au sens de l’agora et non comme un art engagé. Ses préoccupations : l’avenir et les enjeux de société.

L’art de la rhétorique est une autre facette de ce libre penseur. Engagement ou pas, l’homme expose sa sensibilité et la montre à qui veut bien l’avoir à défaut de la saisir.

Mon rapport à l’art pictural avant cette petite enquête était bien pauvre, je le reconnais. Basique tout au plus. Acide parfois. Entre des souvenirs de fresques nord-irlandaises au cœur de Belfast (bien loin du street-Art New-Yorkais) et quelques mélodies au romantisme moqué, l’offre proposée à ma candeur adolescente ne m’a pas séduit. Constatez par vous-même : 

« On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffitis
On écrit sur les murs pour que l’amour se lève
Un beau jour sur le monde endormi
 »(2)

Sans tonalité superflue, ces paroles peuvent inspirer. Mais confisquées par la variété de Demis Roussos en 1989, il est bluffant de constater à quel point la raillerie des esthètes inhibait toute réflexion de ce que je croyais être un hymne à la vie, à la révolte douce. Vous souriez? Moi aussi!

«Pas trop long» m’a dit Marie. Oups, j’ai failli oublier. Sans contact, Covid-19 oblige, cette rencontre avec C215 m’a permis d’égayer mon quotidien en quelques touches colorées et d’entrevoir des perspectives intéressantes. Et vous?

(1) Fondateur de SpaceX, PDG de Tesla Motors, inventeur de l’Hyperloop, le milliardaire sud-africain Elon Musk attire autant les louanges que les critiques. Mégalomane pour certains, visionnaire pour d’autres, il est souvent comparé au personnage fictif d’Iron Man, alias Tony Stark. (L’Express)

(2) « On écrit sur les murs » Auteur Jean-Marie Moreau, Compositeur Romano Musumarra

À peine sorti en librairie : « L’art du pochoir » de Christian Guémy et Alessandra Mattanza

Couverture du livre "l'art do pochoir" de C215

Le peintre se livre à Alessandra Mattanza, experte en street art international. Devenu célèbre en 2008, lorsque Banksy l’invite à collaborer sur différents projets, C215 poursuit son travail dans la rue. Considéré comme l’un des plus importants pochoiristes actuels, il peint, dessine, tague et photographie ses œuvres depuis plus de 20 ans. Les clichés qu’il livre de sa propre vision et de son expérience sont un témoignage précieux qui enrichit ce portrait intime. Un ouvrage qui porte au cœur de son art et dévoile ses œuvres les plus importantes de Paris à New York, en passant par Londres, Los Angeles, New York, Rome, Istanbul, New Delhi mais également le Brésil, le Maroc, la Pologne et Israël. (FNAC)

Les Vidéos

C215, un street artist privé de rue

C215 et le pochoir humaniste

Portraits de personnages illustres du 18ème siècle dans le quartier du Marais à Paris

C215 sur la toile

Site : https://www.c215.fr/C215/HOME.html

Page Facebook : https://www.facebook.com/c215stencils

Instagram : https://www.instagram.com/christianguemy/

Contact : c215@c215.com

Les podcasts

France inter

France Culture

Les nouvelles vagues : La mauvaise réputation ?

Europe 1

La playlist C215 en musique

Sur spotify

Sur Deezer

Hyperloop, le train du futur

(L’express le 07-05-2019)


Des journalistes et autres invités dans le désert du Nevada pour le premier essai public de la startup Hyperloop One. REUTERS/Steve Marcus

Un projet futuriste de train à très grande vitesse, baptisé Hyperloop, a été lancé en 2013 par le milliardaire américain Elon Musk, déjà à l’origine de SpaceX et Tesla. L’idée est de déplacer des capsules -de passagers comme de fret- sur des coussins d’air le long d’une voie faite d’un tube à basse pression. Le projet est ouvert aux offres concurrentes de plusieurs entreprises, dont la startup « Hyperloop One » qui a fait la démonstration d’un prototype en public, près de Las Vegas le 11 mai. Il permettrait à terme de relier en 30mn les 600km séparant Los Angeles de San Francisco, selon les ingénieurs.

Message Personnel

Coucou Chichi, j’avais vraiment envie que tu fasses un papier sur C215. D’abord, parce que physiquement vous avez un air de ressemblance. Et puis, parce que je t’aurais bien vu faire des portraits au pochoir de tes deux loulous partout dans les rues de Toulon ! Oui, je t’assure il me fait beaucoup à penser à toi… Merci Christophe, je t’embrasse fort.

Le Street Art sur Le blog de Marie-Anne

La source also known as

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy