EFIX

2 662

Pour ceux qui ne sont pas au courant, EFIX est un artiste musicien, producteur, Dj, graphiste et Street-artist originaire du Cap d’Agde. Il a également expérimenté la vidéo ainsi que la création de tableaux et s’apprêtait à faire le tour du monde seul avec ses baskets quand la COVID est arrivée.

Le projet de voyage professionnel à vocation humanitaire est donc pour l’instant en stand bye. Mais EFIX, bien qu’il soit conscient des difficultés, ne baisse pas les bras. D’ailleurs, il explique sur son compte facebook : « je pense sincèrement que cette crise va encore plus creuser les inégalités entre riches et pauvres… Mon projet prendra alors encore plus de sens. Il se réalisera donc en 2021. »

EFIX le Street-Artist

En attendant des jours meilleurs, c’est à Barcelone qu’Efix a posé ses valises. C’est là, en pleine rue, sous l’œil sûrement très amusé de Gaudi, qu’il redonne vie aux personnages de la pop culture. Des Simpson à  Disney, il y en a pour tous les goûts, même pour les nostalgiques des Looney Tunes. 

EFIX le Street-artist s’est fait connaître à Montpellier notamment avec sa Lisa Simpson jouant du saxo sur un tuyau sortant du mur, ou encore des Monsieur Madame affichés sur des panneaux de campagne électorale. Il utilise des colles à base d’eau, de farine et de sucre afin de préserver et d’embellir l’environnement.

Bouche d’égout, tuyau, fissure, panneau signalétique ex cætera, il suffit d’un petit poteau penché pour donner des idées créatrices à Efix. Tout dans la ville est susceptible de devenir nouvelle création s’il laisse libre court à son imagination. Jamais il ne perd de vue la volonté de faire rire et d’apporter une dose d’évasion salvatrice.

Lorsqu’on fait du skate, on s’adapte au mobilier urbain pour pouvoir faire des figures. Avec le Street Art, c’est un peu la même chose.

EFIX

D’ailleurs, EFIX nous explique sur son site : « J’expose dans les rues du monde, captivant l’attention de personnes qui ne sont pas des visiteurs typiques de musée. Je propose un mix entre street-art et graphisme, où je joue avec les références issues de la pop-culture, sans perdre le ton rêveur qui caractérise mon travail. »

EFIX le graphiste

Ah oui ! Il y a le graphisme d’EFIX aussi : parfois drôle, toujours insolite et poétique. Formé dès l’âge de 16 ans à l’EMSA, une école d’art et de design graphique à Montpellier, il maîtrise parfaitement la double exposition (superposition de prises de vues capturées à des instants différents de façon à créer une image unique). Cette technique lui permet de réaliser des clichés surprenants et de créer du sens par l’association de deux sujets distincts.

Le graphisme lui permet également de laisser libre court à son imagination en jouant avec le virtuel. Comme il le dit si bien : « pour nous souvenir de nos rêves, il faut être éveillés ». Consultable sur son site Instagram, son impressionnante galerie d’artworks (images faisant appel à l’art afin de décrire le monde de façon onirique) nous emporte délicieusement entre rêve et réalité.

Ce travail graphique vraiment exceptionnel vient d’ailleurs d’être salué par Adobe (photoshop, illustrator, premiere pro), géant de la créativité et leader du marché. Il a récemment choisi EFIX comme représentant de la marque. Total respect…

Dans les prochains mois (nous l’espérons tous!), Efix s’envolera pour un tour du globe éco-responsable de plus d’un an. Il partira  à la rencontre de tribus traditionnelles vivant à l’écart de la société moderne. Ce projet, nommé Borders Lost, le conduira dans plus de 45 pays pour découvrir leurs cultures, leurs coutumes et leurs musiques.

EFIX le musicien

De ce voyage découleront un reportage vidéo, une exposition photo, et bien sûr, un album qui comptera 12 nouveaux morceaux : son premier album. Beaucoup (dont moi !) ont découvert EFIX le 22 avril dernier sur internet pendant le premier confinement. Trois quarts d’heure en début d’après-midi d’une mixtape de deep house à l’ambiance chaleureuse et ensoleillée. Un beau moment de réconfort et de communion avec EFIX le DJ international. Je vous laisse juge…

EFIX le DJ

A 30 ans, EFIX a déjà fait danser les foules aux quatre coins de la planète. Ses musiques comptabilisent des millions de vues sur le net. S’inspirant du reggae, de la soul et de l’Indie, son objectif est de mélanger les instruments dits « réels » (acoustiques) avec de la house/techno. Son Style groovy évolue vers la world music. C’est clair, sa musique est un partage.

EFIX le voyageur

Comme l’explique EFIX sur son site : « Une partie des fonds recueillis  par la vente de ce premier album et de diverses œuvres plastiques seront reversés aux communautés que j’aurai rencontrées pour installer des pompes à eau. Pour limiter mon empreinte carbone, sur ma route, Je planterai des arbres en votre nom. » Les fonds serviront aussi, à travers l’association humanitaire créée par l’artiste,  à acheter des terres et ainsi à préserver ces tribus.

Malheureusement, pour le moment, le road trip humanitaire d’EFIX est reporté. En attendant de mettre son art au profit de bonnes causes, il nous fait vraiment du bien par ces temps plutôt moroses. Et ça c’est déjà une très bonne cause ! Enorme coup de cœur…

La playlist EFIX autrement

Il n’y a vraiment que moi pour oser faire une playlist sur la page d’un DJ international !

Sur spotify

Sur Deezer

Vocabulaire musical

La mixtape

En français « cassette mixée », la mixtape était donc à l’origine une cassette regroupant une compilation de morceaux.

Désormais, le terme de mixtape est utilisé par les artistes afin de qualifier un regroupement de leurs propres chansons : un mélange d’inédits, de remix, de collaborations avec des invités et autres titres réunis sur un seul et même support

La House

Lancée au début des années 80 à Chicago, elle est liée à l’histoire des disc-jockeys. Son nom provient du Warehouse un club de Chicago. Cette musique est constituée d’un rythme minimal, d’une ligne de basse proche du Funck, auxquels s’ajoutent souvent des voix samplées (modifiées électroniquement) ou non.

La Deep House

Sous-genre musical de la House qui a émergé dans les années 80 à Chicago et à New-York. Ce genre mêle initialement des éléments de House, de Jazz-Funk des années 90 avec quelques touches de Soul. La longueur des titres varie entre 7 et 10 minutes.  

La soul

Musique populaire afro-américaine ayant émergé à la fin des années 1950 aux États-Unis. Elle est considérée comme un retour du rhythm and blues aux racines dont il est issu : le gospel.

La Funk

Durant les années 1960, la soul évolue et se mélange à différents styles musicaux tels que le rockle rhythm and blues ou encore le jazz pour former la funk. Le mot «funk» vient de l’argot « stink » (puer en français) pour définir un style dépouillé, sans ornement.

L’indie

Abréviation de l’anglais independent (indépendant en français), ce genre musical est apparenté à une forme de culture produite en dehors des circuits commerciaux traditionnels.

(source Wikipédia)

Message personnel

EFIX tu es un artiste magnifique. Non seulement tu es beau, jeune, fantaisiste, éclectique, rêveur, bosseur, plein d’humour et talentueux mais en plus tu es généreux. Comment voulais-tu  que le blog de Marie-Anne ne tombe pas sous le charme… de ton travail !

Sources

Le Street Art sur Le blog de Marie-Anne

La source 20 minutes creapills le nouveau Montpellier
Via rodmusic masculin mouv

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
2 commentaires
  1. Big Frangin dit

    Merci MAV pour cette découverte d’un artiste très éclectique. Bises. BF

    1. Marie-Anne Vernet dit

      avec plaisir Professeur bidule….

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy