J’ai rencontré Salvador Dali…

9 444

Avec Monsieur Salvador Dali, on s’est croisés deux fois. Lors de notre première rencontre, il s’est invité chez moi, dans ma chambre d’ado. Il s’est adossé contre le mur et m’a dit d’arrêter de me prendre la tête. On est devenus proches, même si on s’est un peu perdus de vue par la suite. On s’est recroisés à Lorient, après sa mort. Ce jour là, j’étais bien flippée : ça l’a fait beaucoup rire! Je sais, c’est surréaliste, mais Salvador Dali et moi, on est amis…

« La seule différence entre moi et un fou, c’est que je ne suis pas fou. »

Salvador Dali - Métamorphose de Narcisse - 1937 -Huile sur toile - 51,1 × 78,1 cm - Galerie Tate Modern, Londres
Salvador Dali – Métamorphose de Narcisse – 1937 -Huile sur toile – 51,1 × 78,1 cm – Galerie Tate Modern, Londres

« Mes plus beaux souvenirs, ce sont ceux du futur. »

« Tout influe sur moi, rien ne me change. »

Scotchée

Comme beaucoup, j’ai eu une adolescence un peu compliquée. A l’époque, j’étais encore petite, je me disais qu’en grandissant tout allait s’arranger. Mais je n’ai pas grandi, je suis restée petite!

Vers 13 ans, au moment où j’ai scotché « Métamorphose de Narcisse » en poster géant, sur le mur, en face de mon lit, j’étais pas super bien avec moi-même. Pas trop emballés par Dali, mes proches m’ont conseillé de consulter : « il faut en parler à un bon psy, entre quatre yeux ».

Le psy avait deux yeux et moi aussi. Ça commençait plutôt bien. Derrière ses lunettes, et les miennes, nous avons cherché la cause de mon état douteux (surtout moi) et n’avons rien trouvé (surtout lui).

Le problème, c’est qu’il faut tout dire à son psy. Mais tout dire quoi ? Là est la question !

J’ai bien essayé de lui dire que je ne suis pas la personne que reflètent mes propos mais ça  l’a rendu sceptique. Ses névroses comportementales se sont alors aggravées au fil des séances. J’ai fini par m’inquiéter pour lui. Au bout de quelques semaines, son état s’était bien aggravé. J’ai eu peur de le voir péter les plombs. J’ai préféré, pour mon bien-être et le sien, mettre fin à la recherche de mon Moi profond.

En le quittant, je lui ai offert « Métamorphose de Narcisse » en format carte postale, ça lui a fait beaucoup de bien.

Métamorphosée

Mes profs s’en sont alors mêlés. Notament Mme Littérature, ma prof de français. Elle a beaucoup insisté : « Marie-Anne, tu as des choses à dire, tu as du style, il faut que tu écrives ! » (présent du subjonctif)

C’est vrai que si l’on n’a rien à dire, je ne vois pas trop pourquoi on écrirait ! D’un autre côté, si on a quelque chose à dire, pourquoi l’écrire au lieu de le dire ? Le dire irait quand même plus vite. Si on ne sait pas comment le dire, alors on peut l’écrire, l’apprendre par cœur et le sortir comme ça, l’air de rien, du genre : je suis intelligente mais je ne le fais pas exprès ! Des fois ça marche et c’est bon pour son amour-propre. Narcisse est content.

Le hic dans tout ça, c’est mon visage qui est comme un livre ouvert. Les gens me voient venir, ils me démasquent dès le premier mot et ça les fait marrer. Du coup, pour l’effet intello, c’est raté ! Narcisse est alors dépité, il envisage la noyade. Heureusement Dali a réussi à le métamorphoser en une jolie fleur (comme moi!). Et tout ça dans ma piaule d’ado !

Je vous rassure : Le ridicule, le paraître, le paradoxe, l’absurdité et tous ces problèmes très graves de mes 13 ans se sont métamorphosés en forces considérables pour mon Narcisse devenu adulte. Je m’adore !

Derrière ses moustaches insolites, Dali me sourit, je le vois.

« Il y a des jours où je pense que je vais mourir d’une overdose d’autosatisfaction. »

  • (1) Salvador Dali – Impressions d’Afrique – Huile sur toile, 1938 – 91.5 x 117.5 cm – Museum Boijmans van Beuningen, Rotterdam
  • (2) Salvador Dalí – La Persistance de la mémoire – huile sur toile, 1931 – 24 x 33cm – Museum of Modern Art, New York
  • (3) Salvador Dali – L’oeil – Huile sur toile, 1946
  • (4) Salvador Dali – Anthropomorphism, extra flat – Huile sur bois, 1936 – 11 x 19 cm – Collection privée

Ne prenez pas la vie au sérieux; de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant.

Bernard Le Bouyer de Fontenelle (1657-1757)

« L’humour est un véritable cataclysme psychologique »

« Je fais tout ce que je peux pour être ridicule et je ne réussis pas »

En odeur de sainteté

J’ai recroisé Salvador en 1996….

En ce temps-là, j’étais infirmière militaire. Je travaillais sur la base aéronavale de Lann-Bihoué, l’aéroport de Lorient. J’étais de garde, le jour de septembre où Jean-Paul II est venu à Ste Anne d’Auray.
Il est descendu de l’avion qui l’amenait de Rome. Accueilli par Alain Juppé, alors premier ministre, et par le préfet maritime, il a ensuite pris un hélicoptère qui l’a déposé à Ste Anne d’Auray. Je vous laisse imaginer le branle-bas de combat…

Déjà malade, le pape était entouré par un service de santé conséquent. Manque de chance, ce jour-là, son infirmière personnelle a fait un malaise dans l’avion. Il a fallu trouver rapidement quelqu’un pour la remplacer.
Me voilà donc, dans mon uniforme bleu marine, en tenue de cérémonie, ne parlant pas un mot d’italien (et encore moins de polonais !), à bord d’un hélicoptère Super Frelon, assise quelques mètres derrière Jean-Paul II.

Du haut de mes 24 ans et de mon mètre cinquante, je n’en menais pas large !
Heureusement le vol a duré à peine 10 minutes et le pape n’a pas eu besoin d’assistance médicale. Finalement, nous sommes arrivés sur place sans encombre et nous sommes sortis de l’hélicoptère.

Inspirée

Je ne vous dis pas la vision en sortant de l’aéronef : des milliers de fidèles enthousiastes, un parterre de chefs d’états et de grands dirigeants, des caméras partout; et moi, toute seule, au milieu d’une cohorte de hauts dignitaires en soutanes !
Peut-être que certains d’entre vous m’ont vue à la TV ?

Jean-Paul II, tout voûté, s’avance en s’aidant d’une canne. Au moment où il atteint la tribune officielle, on me fait signe de m’approcher de lui. Là, je me dis que ce n’est pas le moment de flancher, je prends mon courage à deux mains, je me place à côté du pape et je lui prends (délicatement!) le bras.

Tout le monde se tait dans la tribune officielle. Presque arrivé, le pape marque un petit temps d’arrêt pour reprendre son souffle. C’est à ce moment précis que Bill Clinton se retourne vers Jacques Chirac et lui demande, l’air super étonné : «C’est qui le petit homme en blanc à côté de Marie-Anne ?»

Et là, j’ai entendu Dali se marrer !

« Je suis pratiquant, mais pas croyant. »

Salvatore Dali - La Dernière Cène - une huile sur toile 2,67 m x 1,67 m - 1955 - National Gallery of Art, Washington
Dali – La Dernière Cène – une huile sur toile 2,67m x 1,67m – 1955 – National Gallery of Art, Washington
Salvador Dali – La tentation de Saint Antoine – 1946 – Huile sur toile – 90 × 119,5 cm – Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles
  • (1) Salvador Dali – Le Concile œcuménique – huile sur toile, 1960 – 300 x 254 cm – The Dali Museum, St. Petersburg (Floride)
  • (2)Savador Dali – Réminiscence archéologique de l’Angélus de Millet – huile sur bois vers 1934 – 31,75 x 39,4 cm – The Dali Museum, St. Petersburg (Floride)
  • (3) Salvador Dalí – L’Ascension du Christ, Piétà – huile sur toile, 1958 – 115 x 123cm – Collection Pérez Simon, Mexico.
  • (4) Salvador Dali – Christ de Saint-Jean de la Croix – Huile sur toile, 1951 – 204.8 x 115.9 cm – Kelvingrove Art Gallery and Museum, Glasgow

« Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais. »

Voilà, Dali m’a dit avec gravité et humour : «Tu es la meilleure, après moi!»
Il a encore beaucoup de belles choses à nous dire.
Vous l’entendez?

La playlist : Dali m’a dit

Sur Spotify

Sur Deezer

On ne trouve guère un grand esprit qui n’ait un grain de folie. (Sénèque)

Le mythe de Narcisse

De toutes les versions du mythe de Narcisse, la plus connue est celle des Métamorphoses d’Ovide, selon laquelle Narcisse est le fils de la nymphe Liriopé et du fleuve Céphise. À la naissance de Narcisse, le devin Tirésias avait prédit à sa mère qu’il vivrait aussi longtemps qu’il « ne verrait pas son image ».

Le jeune Narcisse est si beau qu’il éveille le désir de nombreux jeunes gens des deux sexes, mais il les éconduit tous. Parmi ses prétendants, la nymphe Écho lui voue une adoration à laquelle il reste insensible, si bien que, désespérée, elle se retire dans un endroit solitaire, ne laissant d’elle que sa voix.

Se rendant aux supplications d’une des victimes de Narcisse, un jour de canicule, Némésis pousse le jeune homme à se désaltérer dans une fontaine au cours d’une promenade. Celui-ci s’éprend de l’image que reflète l’onde, la sienne, et comme il ne peut l’atteindre, il se laisse mourir, penché sur son propre visage. Sur les lieux de sa mort, naît une fleur qui porte son nom, le narcisse.

(Source : Salvador Dali.org : Dali et le mythe de Narcisse, Rosa Maria Maurell – Centre d’Études Daliniennes. Fondation Gala-Salvador Dali)

Narcisse trompette, Jonquille trompette, Narcisse sauvage, Narcissus pseudonarcissus © Jean Schuler / stock.adobe.com

Les vidéos

Salvador Dali, le véritable génie

Portrait d’un artiste qui fut à la fois peintre, sculpteur, publicitaire, qui côtoya et inspira nombre d’artistes de son époque. Véritable génie, il s’imposa comme maître du surréalisme puis du dadaïsme et révolutionna l’art moderne. Tour à tour émouvant, provocateur ou dérangeant, il ne laissait personne indifférent. (Culture Tube)

Il manque la fin de la vidéo, c’est dommage…

En 1958, Salvador Dali et ses réponses étonnantes

Un génie cosmique… Mais que c’est bon de regarder et d’écouter Dali…

Salvador Dali en 933 tableaux

Wearing the Inside Out – Pink Floyd

Destino & Time – Salvador Dali, Walt Disney and Pink Floyd

Les expositions Dalí et Gaudí à l’Atelier des Lumières

Dali sculpteur

« Le moins que l’on puisse demander à une sculpture, c’est qu’elle ne bouge pas. »

SALVADOR DALI, CHRIST DE SAINT JEAN DE LA CROIX, HAUTEUR 82 CM, EPREUVE EN BRONZE À PATINE DORÉE, FONTE D’ÉDITION POST-MORTEM, ESPACE TAJAN, PARIS
Salvador Dali, Christ de Saint Jean de la Croix, hauteur 82 cm, épreuve en bronze à patine dorée, fonte d’édition post-mortem, EspaceTajan, Paris

« Ce soir, pour la première fois depuis au moins un an, je regarde le ciel étoilé. Je le trouve petit. »

Les podcasts

Canal Académies

Europe 1

  • Au coeur de l’histoire: Salvador Dali (Franck Ferrand)

France Culture

France Inter

Salvador Dali (1904 – 1989) par C215

Sources

« Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent. »

La source Canal académies salvador Dali.org

Vous souhaitez être informé des nouveautés ?
Les appareils mobiles Apple ne sont pas compatibles.
Si c'est votre cas, inscrivez-vous sur votre ordinateur.

Vous pourriez aussi aimer
9 commentaires
  1. Gulman dit

    Admiratrice de Salvador Dali j’ai ressenti dans ce magnifique article toute l’émotion et la beauté de son œuvre. Oui… je suis sûre que Marie-Anne l’a rencontré. Très belle écriture. Très douée…j’ai pris un réel plaisir. Merci

    1. Marie-Anne Vernet dit

      Merci beaucoup, tu es la meilleure après moi… et Dali !

  2. houston junk car buyer dit

    Saved as a favorite, I really like your site!

    1. Marie-Anne Vernet dit

      Thanks a lot, it’s great for me to be readed in Houston.

  3. junk car dit

    Hey very cool site!! Man .. Beautiful .. Amazing
    .. I’ll bookmark your web site and take the feeds additionally?
    I’m glad to seek out so many useful info right here within the
    put up, we want work out more techniques on this regard,
    thank you for sharing. . . . . .

  4. Did Queen Elizabeth Die dit

    Wow, this piece of writing is good, my sister is analyzing these kinds of things, thus
    I am going to convey her.

    1. Marie-Anne Vernet dit

      Thanks, See you soon, I think you’ll like the page on the Little Prince…

  5. Queen Elizabeth Death dit

    I was able to find good advice from your blog posts.

    1. Marie-Anne Vernet dit

      Art is inspiring…

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy