Loïs Le Van, chanteur de jazz français

0 186

Loïs Le Van et The Bravo Big band – Some birds sing alone en live au Studio de l’Ermitage

Certes les textes sont en anglais mais Loïs Le Van est bien un chanteur de jazz français. Son nouvel album Vind 2.0 confirme sa singularité et son talent. Le trio chant, piano et guitare nous entraîne avec simplicité et nuance vers l’essentiel : un jazz de toute beauté.

Loïs le Van

Né le 23 juin 1984 à Lyon, Loïs Le Van est compositeur, chanteur et enseignant de jazz français. Ce n’est qu’assez tardivement, à l’âge de 18 ans, qu’il s’initie au chant. Formé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, il poursuit sa formation en Californie. Puis il obtient un master, à Bruxelles, sous la houlette de David Linx.

Sous la houlette de David Linx

David Linx et Jeanne Added aux Victoires du Jazz en 2011 à Nice – Don’t Go To Strangers (avec Eric Legnini au piano)

Loïs le reconnaît bien volontiers : Chet Baker est pour lui une grande source d’inspiration. Il n’est donc pas étonnant que le jeune chanteur soit si souvent comparé au célèbre trompettiste. Les similitudes entre les deux artistes sont frappantes : un timbre de voix à la fois simple et sophistiqué, un chant fluide et aérien, une douceur naturelle dans l’interprétation. Justesse, délicatesse et élégance semblent être les maîtres-mots de ces deux jazzmen.

Influencé par Chet Baker

Il a été la première source d’inspiration. Mon premier amour obsessionnel, c’était Chet. Quand j’ai commencé la musique, je n’écoutais que lui.

Loïs Le Van (France TV)

Cependant l’univers sonore de Loïs ne se limite pas à l’influence de Chet Baker. S’il pose toujours sa voix avec une très grande précision sur les instruments qui l’accompagnent, Loïs maîtrise parfaitement l’art des vocalises*, à l’instar de David Linx.

Du grave à l’aigu, du murmure à l’affirmation, il varie sans à-coups le volume de sa voix et la vitesse des notes pour nous entraîner avec une grande délicatesse dans la quiétude et la réflexion.
Ses respirations nous donnent le temps, elles justifient le tempo de la partition (je me comprends…).
Sa voix suave** tour à tour mystérieuse et poétique, esquisse parfois, surtout dans le dernier album Vind 2.0, des sonorités différentes du jazz telles une aria* baroque ou une complainte au parfum oriental.
Le scat* de Loïs est hypnotique.

* cf paragraphe Vocabulaire musical
**suave : Qui a une douceur exquise, délicieuse (Dictionnaire Le Robert)

Chet Baker – I fall in love too easily

Un musicien prestigieux

Nominé dans la catégorie “Révélation française 2014” par Jazz Magazine, grâce à l’album The Other Side du Loïs le Van Sextet, le chanteur est très tôt salué par la critique.

En 2016, l’opus So much more avec Sylvain Rifflet au saxophone, Bruno Ruder au piano et Chris Jennings à la contrebasse, ne passe pas inaperçu. Il se fait aussi remarquer pour les albums Rendez-vous à l’Ovyne (enregistré en 2017 avec le Bravo Big Band) et Vind sorti en 2019. Ces trois enregitrements séduisent Télérama (mention “fff”), Jazzmag (mention “Choc”), Jazznews (classé “Indispensable”) ainsi que Citizen jazz (mention “Élu”).

Loïs Le Van poursuit une carrière musicale marquée par l’ecléctisme. Interprète et compositeur, adepte des expériences polyphoniques, à l’écoute des nouveautés, il collabore avec de nombreux artistes de la scène jazz actuelle. Il multiplie les expériences collectives et les projets plus personnels.

L’artiste s’est découvert chanteur sur le tard. De Lyon à Bruxelles, en passant par la Californie, fort d’une discographie reconnue, cohérente et conséquente, il a acquis une expérience solide et une technique impressionnante.

Désormais considéré comme une référence du jazz vocal français, artiste singulier, délicat et talentueux, tourné vers la nouveauté, Loïs Le Van poursuit sa carrière avec douceur et élégance. Il sera en concert en Belgique, plus précisément à Bruxelles et à Leuven les 09, 10 et 11 décembre prochains. Nous attendons avec impatience ses dates dans l’hexagone.

VIND 2.0, le nouvel album de Loïs Le Van

Loïs Le Van, chanteur de jazz Français, présente son dernier album : Vind 2.0
Accompagné de Sandrine Marchetti au piano et de Paul Jarret à la guitare et aux effets, Loïs Le Van vient de sortir l’album Vind 2.0.

Sur ce nouvel opus, Loïs nous offre une fois de plus une performance vocale remarquable et singulière. En trio, sa voix, instrument à part entière, se distingue, répond et accompagne le piano et la guitare sur de superbes mélodies jazzy. « La force tranquille » du piano, les paroles en anglais et la guitare électrique apportent intensité et modernité.

Le teaser de l’album Vind 2.0

Vind 2.0 sur spotify

Vind 2.0 sur Deezer

Nouveauté et continuité

C’est la première fois que je sors deux albums coup sur coup, avec la même équipe autour de moi. Habituellement, je m’entoure de musiciens différents à chaque nouvelle aventure. Pas cette fois-ci. Il faut y voir une certaine continuité, et c’était d’ailleurs une difficulté. Car nous ne voulions surtout pas nous répéter… 

Loïs Le Van (jazz-rhône-alpes.com)

Après son premier album Vind, le trio atypique composé de Sandrine Marchetti au piano, de Paul Jarret à la guitare et de Loïs Le Van au chant, s’engage donc dans l’aventure d’un deuxième opus : Vind 2.0, sorti le 14 octobre dernier, toujours chez Cristal Records.

Les paroles des treize compositions de l’album sont signées Nicky Schrire.
Nicky Schrire est une chanteuse et auteure sud-africaine. Loïs Le Van lui a fait parvenir ses compositions avec un thème joint pour chacune d’entre elles. Charge à l’auteure d’écrire des paroles en rapport.*

Sur les onze titres que présente l’album, un seul est un standard. Une composition est l’œuvre de Sandrine Marchetti, deux sont de Paul Jarret… le reste, bien sûr, étant l’œuvre du maestro. C’est le cinquième album que sort Loïs Le Van sous son nom. Le douzième, si on rajoute ceux auxquels il a collaboré…**

Le vent en poupe

Le vent est un élément aux mille nuances, à la fois invisible, impalpable, parfois imperceptible, mais qui peut à l’inverse être d’une rare violence.

Site officiel de Loïs Le Van

Vind, le vent en suédois, a donc une suite. Que l’on se laisse porter, ou inversement, que l’on lutte contre lui, qu’il nous pousse vers les autres ou, à contrario, qu’il nous en éloigne, le vent nous oblige avec à-propos à l’introspection. Intimité, prise de conscience, regard réconfortant sur notre paysage intérieur, l’introspection est toujours au coeur de Vind 2.0. L’écoute attentive de l’album nous ouvre délicatement des portes sur nous-même. Le côté aérien, parfois fragile de la voix de Loïs nous rassure et nous apaise.

*(Citizen Jazz)
**(Jazz-Rhone-Alpes.com)

Everything must change, premier extrait de l’album Vind 2.0 

Le tournage du clip Everything must change a eu lieu dans la Drôme au théâtre Le Fenouillet : un fond noir, un vidéoprojecteur et des images soigneusement préparées en amont, pour coller à l’esprit de la chanson. Les images sont projetées sur Loïs et voilà! Je vous laisse le soin d’apprécier ce clip sur votre écran, au calme et dans le noir, musique au casque.

David Basso, réalisateur du clip

Salué par les critiques, subtil et délicat, simple et élégant, intimiste et expressif, le jazz de Loïs Le Van a convaincu le blog de Marie-Anne. Et vous… Vous adhérez?

Les podcast de Radio France

Vocabulaire musical

Le scat

Le scat est une forme de jazz vocal à base d’improvisation musicale, de simples syllabes, d’onomatopées rythmiques, ou d’imitations vocales d’instruments de musique. Louis Armstrong et Ella Fitzgerald sont deux des icônes majeures du scat dans l’histoire du jazz. (wikipédia)

La vocalise

  • Exercice écrit pour l’étude de la vocalisation; morceau de chant sans texte exécuté sur une ou plusieurs voyelles pour assurer ou développer la qualité de la voix.
  • Trait de chant, ornement écrit ou non dans lequel la voix module sur une voyelle.
    (La langue française.com)

L’aria

Une aria est une pièce de musique écrite pour une voix seule dans un opéra ou dans toute autre forme musicale italienne (ou se référant à une inspiration d’origine italienne : cantate, oratorio) de l’époque baroque ou ultérieure, accompagnée par une basse continue ou un ensemble d’instruments jusqu’à l’orchestre. (wikipédia)

La Discographie de Loïs Le Van

En tant que leader ou co-leader

  • 2013 : Loïs Le Van Sextet The Other Side (Hevhetia) avec Thomas Mayade (trompette), Manu Domergue (Cor), Sandrine Marchetti (piano), Leïla Renault (contrebasse), Roland Merlinc (batterie)
  • 2015 : Les Yeux de Berthe Feuilles et Nuages (E.P.M.) avec Sandrine Marchetti (piano)
  • 2016 : Loïs Le Van Quartet So much more (Hevhetia) avec Sylvain Rifflet (saxophone), Bruno Ruder (piano), Chris Jennings (contrebasse) 
  • 2016 : Ego System Tombés du ciel (E.P.M) avec Manu Domergue, Léa Castro, Célia Tranchand, Olivier Houser, Emily Allison (chant)
  • 2017 : Avec le Bravo Big Bang Rendez-vous à l’Ovyne (Cristal records)
  • 2019 : VIND (Cristal Records) avec Paul Jarret (guitare) et Sandrine Marchetti (piano)
  • 2022 VIND 2.0 (Cristal Records) avec Paul Jarret (guitare) et Sandrine Marchetti (piano)

En tant que sideman

Un sideman est un musicien professionnel dont les services sont requis pour enregistrer avec un groupe de musique dont il n’est pas membre permanent. Les sidemen sont généralement capables de s’adapter à différents genres musicaux selon la commande. 

  • 2013 : Canopée Aveugles éblouis (auto-produit)
  • 2018 : Grounded Morning Light (Hevhetia)
  • 2018 : Murmures Murmures avec Tom Bourgeois (Neuklang)

(source Wikipédia)

Les distinctions de Loïs le Van

  • 2007 : au sein de Vocal Flight, lauréat du festival de Jazz vocal de Reno.
  • 2008 : au sein de Vocal Flight, lauréat du Downbeat Award.
  • 2012 : lauréat du concours international Voicingers à Zory, en Pologne (jury : Patricia Barber, Lars Danielsson, Thierry Quenum).
  • 2013 : mentions “Révélation” de Jazz Magazine et “Élu” de Citizenjazz pour l’album The other side.
  • 2014 : mention “Révélation française 2014” de Jazz Magazine.
  • 2016 : mention “Révélation vocale” de Jazz News.
  • 2016 : pour l’album So much more : mention “fff” de Télérama, mention “Choc” de Jazzmag, mention “Indispensable” de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz, mention “Révélation” de Jazz Magazine.
  • 2016 : au sein d’Ego System, mention “Révélation” de Jazz Magazine pour Tombés du ciel.
  • 2017 : pour l’album Rendez-vous à l’Ovyne : mention **** de Jazz Magazine, mention “Indispensable” de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz.
  • 2019 : pour l’album Vind : mention **** de Jazz Magazine, mention “Indispensable” et « Disque du Mois » de Jazznews, mention “Élu” de Citizen jazz.

(source Wikipédia)

Loïs Le Van en vidéos

Flaws, Loïs Le Van avec le trio Flaws (2020)

« Entre ombres et lumières, ce trio porté par les compositions de la pianiste Sandrine Marchetti reflète toute l’ambivalence de son univers. Dès les premières notes, apparaît une profonde poésie où la mélodie est reine, emmenée par la spontanéité et l’intensité de la chanteuse Célia Tranchand et la sincérité de la voix de Loïs Le Van. » (sunset-sunside.com)

Odd Western, extrait de l’album Vind (2019)

 Parce que je t’aime, Loïs Le Van avec le Mirifique Orchestra (2019)

Unique, inclassable, multiple, le Mirifique Orchestra est un assemblage de musiciens réunis par Emmanuel Bénèche et Alban Darche. Il est à la fois orchestre de kiosque, big band, petite harmonie et orchestre symphonique.

Teaser live au Studio de l’Ermitage

The Other Side, Loïs Le Van Sextet

Loïs Le Van, prof et pédagogue

Loïs Le Van anime toute l’année l’école de la voix du Crest jazz vocal. Bien plus qu’un festival, l’association Crest Jazz œuvre, depuis plus de 50 ans, pour promouvoir, diffuser, éduquer, former et soutenir le jazz vocal et le jazz en général, sur le territoire de la vallée de la Drôme.

Loïs le Van sur le net

Le jazz sur le blog de Marie-Anne

Faites-vous plaisir au meilleur prix

L’album Vind 2.0 de Loïs Le Van en CD

Photo de vind-2-0

Vind 2.0

‘Where do we go from here ?’ - - Ce titre de Kenny Wheeler m’a toujours obsédé, il exprime une des valeurs du jazz que je trouve essentielle : ne pas se répéter, toujours avancer. Jusqu’à maintenant, ma solution inconsciente a été de toujours créer de nouveaux groupes, d'entourer ma musique de musiciens et d'instruments...

Meilleurs prix

  • Fnac 13.99 € Voir Fnac
  • Amazon 22.35 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Loïs Le Van chante un jazz délicat et hypnotique
© Bruno Belleudy

Questions fréquemment posées

Quels sont les chanteurs de Jazz Français les plus connus ?

En ce moment : Loïs Le Van, Charles Pasi et Michel Jonasz.
Les quatre chanteurs français de jazz emblématiques sont associés à la variété : Claude Nougaro, Boris Vian, Henri Salvador et Charles Trénet.

Quels sont les musiciens de jazz français actuels les plus connus?

Au chant et à la composition : Loïs Le Van, Charles Pasi.
A la trompette : Erik Truffaz, Ibrahim Maalouf, David Enhco, Stéphane Belmondo, Nicolas Folmer, Airelle Besson.
Au piano : Laurent de Wilde, Baptiste Trottignon, Thomas Enhco, Frédéric Nardin, André Manoukian, Laurent Coulondre.
A l’orgue Hammond : Emmanuel Bex.
A la batterie : Manu Katche, André Ceccarelli.
A la contrebasse : Henri Texier, Michel Benita, Akim Bournane.
Au saxophone : Lionel Belmondo, Géraldine Laurent, Jacques Schwarz-Bart, Laurent Bardainne, Sylvain Rifflet, Sammy Thiébault, Olivier Temime, Loïc Pedron.
(…)
Le jazz français se porte bien.

Quels sont les deux groupes de jazz français les plus connus?

Hadouk fut d’abord trio puis devint quartet pour jouer aujourd’hui en duo (Didier Malherbe et Loy Ehrlich). Du dépaysement de haut niveau…
Paris Combo s’est formé en 1995. D’influences musicales multiples, Paris Combo compte à son actif six albums studio (dont Living-Room, vendu à plus de 500 000 exemplaires et certifié disque d’or) et plus de mille concerts dans le monde entier. Le groupe a sorti son dernier album Quesaco ? en 2022, deux ans après le décès de sa chanteuse et leader Belle du Berry. Que de beaux souvenirs musicaux…

La source Loïs Le Van.com Sunset-sunrise.com wikipédia
Via citizen jazz France TV
Vous pourriez aussi aimer
Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy