Les achats littéraires pour l’année 2023

0 287

Mes achats littéraires de la fin d’année 2022 ont été nombreux. Ils ont largement été inspirés par mes rencontres au Salon du Livre à Toulon où j’ai passé l’après-midi du dimanche 20 novembre dernier. Certains ouvrages achetés sont d’ores et déjà, pour moi, des coups de coeur. Pour le reste, je me suis bien fait plaisir : de belles lectures en perspective…

Au sommaire masquer

La playlist Silence et résonance

La pluspart du temps, je lis dans le silence. Je vous ai donc concocté une playlist un peu particulière de 3 heures, pour apprivoiser le silence et bouquiner en toute quiétude.

Sur Spotify

Sur Deezer

Achats littéraires coup de coeur pour nos amis les animaux

Montaigne, Kant et mon chien, d’Audrey jougla

Je vous ai déjà parlé de Montaigne, Kant et mon chien d’Audrey Jougla, paru en 2022 aux éditions Delachaux et Niestlé. Son récit, en plus d’être émouvant, justifie sans outrance et avec une grande rationalité, la relation ”passionnée” que la pluspart des propriétaires de chiens, partagent avec leurs loulous*. Un livre coup de coeur partagé pour Jackpot* et moi…

Achat littéraire effectué au Salon du livre à Toulon, "Montaigne, Kant et mon chien", d'audrey Jougla m'a beaucoup plu.

Ma chienne m’a plus appris que tous mes livres de philosophie réunis. J’ai grandi, à son contact, je me suis décentrée de moi-même, et j’ai surtout vu la vie autrement.

Audrey Jougla, Montaigne, Kant et mon chien, éditions Delachaux et Niestlé, page 122.

*Loulou est le surnom de Jackpot, l’épagneul breton.

Éloge de la baleine, de Camille Brunel

Eloge de la baleine de Camille Brunel aux éditions Rivages. Un coup de cœur pour les baleines.

Non loin d’Audrey Jougla, installé juste à côté d’Allain Bougrain-Dubourg, Camille Brunel, journaliste et critique de cinéma, était également présent au Salon du Livre. Ardent militant de la cause animale autour de laquelle il a centré son travail, extrêmement sympathique et enthousiaste, il m’a dédicacé Éloge de la baleine. Paru aux éditions Rivages, c’est l’un de ses six ouvrages, tous consacrés aux animaux. Je viens juste de commencer à le lire. Les premières pages me plaisent beaucoup. Elles me donnent envie de relire Moby Dick d’Herman Melville. Je sens bien le coup de cœur et une belle page baleinière à venir sur le blog…

Eloge des chats à paraître, de Jérôme Attal

Petit éloge du baiser de Jérôme Attal et bientôt un petit éloge des chats du même auteurs, toujours aux édition Les Pérégrines. Coup de coeur félin à venir...

J’ai eu du mal à le trouver mais finalement, j’ai réussi à saluer Jérôme Attal, l’auteur de Petit éloge du baiser, présent cette année encore. Très investi dans l’animation du salon, il a finalement rejoint son emplacement en fin d’après-midi et nous avons pu échanger quelques mots.
Je l’ai bien sûr félicité pour la distinction accordée par l’Académie Française (prix Amicà 2022) à son dernier roman : L’Âge des amours égoïstes, édité chez Robert Laffont et à paraître en format poche, chez Pocket, le 9 février 2023.
Toujours aussi charmant et intéressant, il m’a confié qu’il est en train de rédiger un éloge des chats. C’est Clopinette* qui va être contente! Décidément, mon attachement aux animaux me rattrape… Après le thème du baiser, il est temps que je leur consacre un thème – rien que pour eux – sur mon blog !

Ma chatte Clopinette est majestueuse.
*Clopinette : prénom de mon chat.

La dernière Reine, de Rochette

La dernière Reine, de Rochette aux édtios Casterman,roman graphique coup de coup de cœur.

Et l’idée me plaît bien… Direction la Fnac où je me procure La dernière Reine, le nouveau roman graphique de Jean-Marc Rochette chez Casterman. On y croise les destins du dernier ours du Vercors et d’Édouard Roux, gueule cassée de 14/18. Après Le Loup et Ailefroide : Altitude 3 954, j’ai hâte de lire le nouveau récit de l’alpiniste, peintre, sculpteur, illustrateur et auteur de bande dessinée français. Par ailleurs, Rochette est particulièrement connu pour être le co-créateur des séries Edmond le cochon, en 1979, et Le Transperceneige, à partir de 1982.

Autre achat littéraire au rayon romans graphiques…

Après le roman, la Tresse en version roman graphique : un achat littéraire coup de coeur.

Adapté du roman du même nom, « La tresse » nous dresse le portrait croisé de trois femmes aux destins très éloignés qui vont être confrontées à des événements déterminants dans leur existence. La première fait partie de la caste des intouchables en Inde. La seconde est femme d’affaire au Canada. La dernière fait tourner l’entreprise familiale de confection de perruques en Sicile. Rien ne semble relier ces femmes, pourtant, c’est par un cheveu ténu que le lien va petit à petit se tisser et faire se recontrer ces trois destins. (Avis de PAco sur bdtheque)
La Tresse, scénario de Lylian, dessins et couleurs d’Algésiras, d’après le roman de Laetitia Colombani, éditions du Soleil.

Achats littéraires de sagas romanesques

La Traversée des Temps, d’Éric-Emmanuel Schmitt

Paradis Perdus, d'Eric-Emmanuel Schmitt, premier tome de La traversée des temps.

D’ailleurs, à propos d’ours, j’ai appris, dans Paradis perdus d’Éric-Emmanuel Schmitt, qu’il a longtemps été considéré comme le Roi des animaux. Premier tome de La Traversée des Temps, Paradis perdus se déroule il y a 8 000 ans, à l’époque du déluge. Sept autres romans, dont trois sont déjà parus, vont suivre. Les huit ouvrages racontent l’histoire de l’humanité sous forme purement romanesque de la préhistoire à nos jours.
J’ai pris tellement de plaisir à lire Paradis perdus que j’ai acheté le 2ème tome, pas encore paru en poche : La porte du Ciel (chez Albin Michel). La Mésopotamie sera donc une de mes prochaines destinations littéraires…

L’ours nous paraissait sans conteste le roi des animaux. Ni meute de loups affamés ni harde de sangliers furieux n’en venaient à bout. Non seulement aucun prédateur ne détrônait ce géant invincible, mais son courage nous subjuguait, sa solitude nous bluffait. Il régnait, lointain, sans rencontrer ses sujets.
(…)
L’ours ne pâtissait pas de la réputation dont il souffre aujourd’hui, celle d’un plantigrade glouton, stupide, balourd, paresseux. Ces médisances vinrent de l’Eglise chrétienne.
(…)
Elle se livra à la chasse à l’ours païen, autant dans les forêts que dans les cerveaux. Rien ne devait concurrencer le Dieu unique.

Eric-Emmanuel Smitt, Paradis perdus, Le livre de Poche, page 116 et 117

Autre achat littéraire d’Eric-Emannuel Schmitt

Je me suis laissé tenter par un petit recueil de cinq nouvelles, en format poche, d’Eric-Emmanuel Schmitt, placé en tête de gondole à la FNAC. Les deux Messieurs de Bruxelles traite du mystère des sentiments inavoués. Un médecin qui se tue à la mort de son chien. Un mari qui rappelle constamment sa nouvelle compagne au respect de l’époux précédent. Une mère généreuse qui se met à haïr un enfant. Un couple dont le bonheur repose sur le meurtre. L’auteur parle de l’amour sous toutes ses formes : conjugal, clandestin, paternel, filial, mais aussi amour de l’art ou amour de l’humanité*

*4ème de couverture.

La saga Malaussène de Daniel Pennac

Il n’y a pas un livre de Daniel Pennac qui ne m’ait pas plu. Aussi, dès que j’ai appris qu’il publiait le 8ème tome de la saga Malaussène, je me suis empressée de l’acheter. Dans ce cycle romanesque, publié aux éditions Gallimard, Daniel Pennac met en scène Benjamin Malaussène (bouc émissaire professionnel) et son entourage, dans le quartier de Belleville. Débutée en 1985 avec la publication de Au bonheur des ogres, la saga se termine aujourd’hui avec Terminus Malaussène, tout juste sorti. Suite et fin d’une aventure romanesque surprenante, drôle, judicieuse et délicieuse.

L’écriture de Daniel Pennac, extrait de Comme un roman

Ce cri de joie célèbre l’aboutissement du plus gigantesque voyage intellectuel qui se puisse concevoir, une sorte de premier pas sur la lune, le passage de l’arbitraire graphique le plus total à la signification la plus chargée d’émotion ! Des petits ponts, des boucles, des ronds… et… maman ! C’est écrit là, devant ses yeux, mais c’est en lui que cela éclot ! Ce n’est pas une combinaison de syllabes, ce n’est pas un mot, ce n’est pas un concept, ce n’est pas une maman, c’est sa maman à lui, une transmutation magique, infiniment plus parlante que la plus fidèle des photographies, rien que des petits ronds, pourtant, des petits ponts… mais qui ont soudain – et à jamais ! – cessé d’être eux-mêmes, de n’être rien, pour devenir cette présence, cette voix, ce parfum, cette main, ce giron, cette infinité de détails, ce tout, si intimement absolu, et si absolument étranger à ce qui est tracé là, sur les rails de la page, entre les quatre murs de la classe… La pierre philosophale. Ni plus, ni moins. Il vient de découvrir la pierre philosophale.

Daniel Pennac, Comme un roman, extrait.

Les podcasts de France Inter

Toute une smala ! Une tribu, libre, drôle et parfois totalement perchée. C’est la tribu des Malaussène que Daniel Pennac a inventée il y a presque 40 ans…

Rebecca Manzoni reçoit Daniel Pennac dans l’émission Totémic du lundi 02 janvier 2003

La majorité des critiques du Masque & la Plume ont été conquis par le charme littéraire de cet ultime volume…

Le Masque & la Plume, émission du lundi 9 janvier 2023

Autre achat littéraire de Daniel Pennac

la loi du rêveur de Daniel Pennac : un petit roman qui a l'air très sympa...

La loi du rêveur de Daniel Pennac en Folio Poche

Entre le réel et le fabulé, Pennac salue le maître des rêves, Fellini, dont il dit : ”cet homme m’a été plus précieux qu’une famille”, il visite un village englouti sous un lac et se souvient, jeune prof, avoir demandé à ses élèves de tenir des ”carnets de rêves”. Il revit sa vie. Mais elle ne se déroule pas exactement comme il l’a vécue… (Jérôme Garcin, le mardi 28 janvier 2020, dans l’émission Le Masque et la Plume sur France Inter)

Les sept sœurs, de Lucinda Riley

Lucinda Riley et Harry Whittaker, le fils va terminer la saga Les sept soeurs...
Lucinda Riley et son fils Harry Whittaker
Les sept soeurs, la saga littéraire en vogue.

La série, écrite par Lucinda Riley, a déjà conquis plus de 20 millions de lecteurs dans le monde. La saga raconte le destin de sept sœurs adoptées qui traversent le globe à la recherche de leur passé.
Atlas, l’histoire de Pa Salt, le père, huitième ouvrage de la saga Les sept sœurs, sera publié dans le monde entier au printemps 2023. Ce dernier tome sera coécrit par Harry Whittaker, le fils de l’auteure, morte d’un cancer en juin 2021, à l’âge de 53 ans.
J’ai lu les deux premiers tomes : Les sept sœurs et La sœur de la tempête. Vraiment très sympa…
La soeur de l’ombre est déjà dans ma bibliothèque, en attente…
(source Babelio)

Le podcast sur le blog Ma bibliothèque idéale

Lucinda Riley et la légende des Sept Soeurs

Achats littéraires autour de la poésie

Deux romans de Xavier-Marie Bonnot

Xavier-Marie Bonnot, également présent au Salon du livre, est convaincant et surtout il sait bien choisir les titres de ses romans.

Le dernier violon de Menuhin

Achat littéraire au salon du livre de toulon, Le dernier violon de Menuhin de Xavier-Marie Bonnot.

Intriguée par le titre, je n’ai pas pu m’empêcher de m’arrêter et de feuilleter Le dernier violon de Menuhin, édité chez Belfond. L’histoire me plaît bien. Violoniste virtuose, Rodolphe Meyer  a connu la gloire, l’amour et la défaite. Il a côtoyé les plus grands et s’est offert le dernier violon de son idole Yehudi Menuhin. Après avoir joué à guichets fermés, l’alcoolisme a eu raison de son succès. Le public s’est lassé de ses excès. Vient alors l’heure du bilan…* C’est sûr j’ai très envie de savoir la suite. Mais bon, j’hésite. J’ai déjà beaucoup dépensé. Je prends en photo le livre sous le regard amusé de l’auteur. Je l’achéterai en 2023.

Je m’apprête donc à passer au stand suivant lorsque Xavier-Marie Bonnot, discret mais attentif, me fait part d’une intuition brillante : ”Je crois que j’ai écrit quelque chose qui va vous plaire.” Il me tend alors un petit ouvrage pas cher (10.5 €) mais prometteur…

*Avis de leolechat sur Babelio

Le tombeau d’Apollinaire

Achat littéraire au salon du livre de toulon, Le tombeau d'Apollinaire de Xavier-Marie Bonnot.

Le sergent Philippe Moreau vit l’enfer sur terre. Enrôlé non par choix mais par obligation dans la Grande Guerre, il  croque sur papier avec beaucoup d’habileté les scènes de l’horreur quotidienne. Un talent inné que va rapidement déceler son sous-lieutenant, Guillaume de Kostrowitzky, qui n’est autre que le poète Guillaume Apollinaire. Si le jeune Philippe Moreau, de dix ans son cadet, ne partage pas le même idéalisme patriotique que son lieutenant, il goûte en revanche son amour pour la poésie. Une complicité va naître entre ces deux militaires que leurs dons artistiques rapprochent…* Et moi aussi, j’aime la poésie et surtout celle d’Apollinaire! Je croyais qu’il était mort sur le front mais Xavier-Marie Bonnot me corrige joliment dans sa dédicace: ”Pour Marie-Anne, Le tombeau d’Apollinaire qui n’est pas mort à la guerre car les poètes ne meurent jamais”.

Du coup j’ai ressorti Alcools, le célèbre recueil de poésies d’Apollinaire, de ma bibliothèque. J’ai envie de le relire avant de me tourner vers Le tombeau d’Apollinaire et de m’intéresser aux dernières années du poète.

*Avis de leolechat sur Babelio

Des achats littéraires du regretté Jean Teulé

Plein d'humour, très cultivé et grand amateur de poésie, Jean Teulé va nous manquer...
Azincourt par temps de pluie, dernier ouvrage du regretté Jean Teulé, un achat littéraire coup de coeur.

A propos de poésie, j’ai été très attristée par la récente disparition de Jean Teulé. Plein d’humour, très cultivé et grand amateur de poésie, il est l’auteur, entre autres, de Rainbow pour Rimbaud (1991), de Ô Verlaine ! (2004), de Je, François Villon (2006) et de Crénom, Baudelaire ! (2020), dont je vous ai parlé sur la page Le spleen de Charles Baudelaire. J’ai lu les deux derniers ouvrages cités. J’envisage la lecture des deux premiers ainsi que Azincourt par temps de pluie, son ultime ouvrage, paru peu de temps avant sa mort. Déjà disponible en format poche, aux éditions J’ai Lu, il m’a été conseillé par plusieurs amis. Je l’ai acheté très récemment.

Achats littéraires de premiers romans

Aux armes de Boris Marme

Dans mes achats littéraires récents, un premier roman : Aux armes de Boris Marne.

J’aime bien acheter un premier roman de temps en temps. Je trouve émouvant de découvrir les premiers pas littéraires d’un auteur et puis de le suivre. Cette année mon choix s’est tourné vers Boris Marme, enseignant en lettres modernes dans un lycée de la région parisienne. Egalement rencontré au Salon du livre, il m’a donné très envie de le lire. Aux armes, édité chez Liana Levi, commence par une fusillade dans un établissement scolaire américain (fait divers devenu malheureusement récurrent). Alerté, l’officier de sécurité, Wayne Chambers, se rend immédiatement sur les lieux. Paralysé par la peur, il ne parvient pas à intervenir au cœur de la fusillade. Quand les coups de feu prennent fin, il n’est pas entré dans les classes où sont étendus les corps de quatorze jeunes élèves. Mais déjà réseaux sociaux et chaînes d’info s’emballent : la machine médiatique affûte ses armes…*

*4ème de couverture

Ça a l’air trop bien, je commence à le lire dès ce soir…

Le Mal-Aimé, deuxième roman de Jean Calembert

J'ai reçu et j'ai lu avec plaisir Le Mal-Aimé, édité chez Bitbook, le deuxième roman de Jean Calembert.

A propos de premier roman, j’ai reçu et j’ai lu avec plaisir Le Mal-Aimé, édité chez Bitbook, le deuxième roman de Jean Calembert. J’avais chroniqué, sur le blog, son précédent et premier roman Joe Hartfield, l’homme qui voulait tuer Donald Trump. Toujours sur un air de jazz, Jean passe d’un roman sur l’amitié à un récit retraçant les vies contrastées d’un petit cercle familial.

Bientôt le 6ème roman de Mélissa Da Costa

Les femmes du bout du monde de Mélissa Da Costa sortira le 01 mars 2023 chez Albin Michel

Les trois premiers romans de Mélissa Da Costa font l’objet d’une page très visitée sur le blog. Son premier roman : Tout le bleu du ciel, paru en 2019, a eu un succès assez phénoménal. Personnellement, je lui ai préféré les lendemains, sorti un an plus tard. L’auteur vient d’annoncer sur son compte Facebook, la sortie de son sixième roman Les femmes du bout du monde, toujours chez Albin Michel, pour le 1er mars 2023 : « Je vous emmène loin, très loin, dans un petit coin de paradis avec des bourrasques dans les cheveux, des cris d’oiseaux que vous n’avez jamais entendus et un sentiment d’isolement à donner le tournis ! »

Une autobiographie dans les achats littéraires

Une vie musicale de Laurent Bayle

Dans mes achat littéraires, la biographie de Laurent Bayle ("Une vie musicale" chez Odile Jacob), fondateur et ancien directeur de la Philarmonie de Paris.

En 2001, Laurent Bayle prend la tête de la Cité de la musique. En 2006, le ministère de la Culture lui confie la réouverture de la Salle Pleyel. C’est également lui qui va fonder puis diriger la Philarmonie de Paris jusqu’en 2021.

Alors qu’il vient de quitter son poste de directeur général de la Philharmonie de Paris, Laurent Bayle publie en janvier 2022, chez Odile Jacob, Une vie musicale. Il y retrace, sous forme autobiographique, son parcours professionnel.

Une ambition : L’art et la culture

Ancien diplômé de l’Institut d’études politiques de Lyon puis haut responsable culturel au parcours atypique, Laurent Bayle est l’un des acteurs français les plus importants pour la musique des cinquante dernières années.

Je ne savais pas tout ça lorsque je l’ai rencontré au Salon du Livre. Hé bien, voyez-vous, bien que haut fonctionnaire, Laurent Bayle est une personne bienveillante, simple et très accessible. Nous avons parlé de la Philarmonie de Paris: une salle de concert qui n’est pas uniquement réservée à la musique classique, un lieu magnifique, en grande partie grâce à lui (maintenant, je le sais). J’ai hâte de lire son autobiographie. Il me l’a cordialement dédicacée. C’est ça la classe !

(source Wikipédia et ResMusica)

Le podcast de Radio Classique

A l’occasion de de la publication de son livre Une vie musicale, Laurent Bayle était l’invité du Journal du Classique le lundi 28 février 2022.

Achats littéraires au rayon polars

Les nuiteux de René Caplan

Les Nuiteux de René Caplan, ancien policier à la BAC de la Seyne, est un recueil de nouvelles policières en 4 tomes : mon prochain achat littéraire.

Retraité de la police, René Caplan a commencé par écrire des nouvelles policières. Ancien membre de la BAC* à La Seyne-sur-mer (83), il nous fait partager l’ambiance de nuit d’un commissariat du sud de la France et nous entraîne dans des interventions insolites. Les affaires s’enchaînent… Les nuiteux, tome 1,2,3 et 4, sont édités aux Presses du Midi.

*BAC : Brigade anticriminalité

Le commandant Michel Grand mène l’enquête

Témoins Muets, polar de Myriam Collet et René Caplan : achat littéraire de la fin de l'année 2021.

Puis, avec sa femme Myriam Collet, auteur de romans historiques et archéologiques, il s’est mis à écrire des polars. René Caplan, ancien flic, connaissant tous les rouages policiers, a laissé Myriam Collet apporter sa sensibilité, sa sensualité et son lyrisme parfois, pour raconter des histoires vécues.*
J’ai lu Témoins Muets, que j’ai acheté en 2021 au Salon du Livre. J’ai beaucoup aimé. L’enquête est menée par le commandant Michel Grand, de l’antenne toulonnaise de la police de Marseille. Il pressent que trois affaires sont liées : celle de l’artiste peintre faussaire à Toulon, celle du trafic de drogue à La Seyne et celle de l’incendie de la maison de retraite à Sanary. Ses investigations vont lui donner raison…

Qui n'a qu'un son de cloche !,  polar de Myriam Collet et René Caplan : achat littéraire de la fin de l'année 2022.

J’ai retrouvé avec plaisir René Caplan à l’édition 2022 du Salon. J’en ai profité pour m’acheter la suite de Témoins Muets, intitulée Qui n’a qu’un son de cloche!
Cette fois-ci le commandant Michel Grand enquête sur la mort de Régis Fabre, artiste peintre. Ses investigations vont le mener sur les traces d’un gang de voleurs de cloches, qui sévit dans les églises du Var. Le passé militaire de la victime, et notamment sa participation à l’opération Barkhane au Mali, semblent également avoir un lien avec son meurtre.
Je sens que ce nouveau polar de Myriam Collet et René Caplan, sélectionné pour le polar Méditerranée 2023, va encore bien me plaire…

*Var Matin

Un polar historique sur fond d’Inquisition

Les sept démons de Marie-Madeleine, de Nicolas Aguillon est un polar historique.

Les sept démons de Marie-Madeleine nous emmène en l’an 1300, sur le chantier de la Basilique de Saint-Maximin, endeuillé par une série de crimes atroces. L’intervention du redoutable Inquisiteur Robert le Bougre est requise pour élucider ces meurtres et rendre justice. Nicolas Aguillon, l’auteur de cette enquête érudite dans le plus pur style médiéval, est passionné par les trésors de l’histoire varoise. Il utilise le patrimoine historique de la région pour donner vie aux personnages inquiétants de cette étonnante chronique mystique parue aux Editions de Cormétis.*
Oyez, Oyez, vous tous qui ici bien vaigniez** : il me tarde de découvrir le pot aux roses…

*4ème de couverture
** bien vaigniez : soyez les bienvenus, en vocabulaire médiéval

La basilique Sainte-Marie Madeleine de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)
La basilique Sainte-Marie-Madeleine de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83), débutée en 1295 et achevée en 1532, est le plus important édifice religieux de style gothique bâti en Provence. Elle abrite les reliques de Marie-Madeleine.

Escale à Saint-Tropez

Plein d'achats littéraires aux Presses du Midi avec, notament, les histoires de clochers de Saint Tropez de Jean-Charles Meyer et François Coppola.

Après Saint Tropez, histoires des gens d’ici, Jean-Charles Meyer nous livre dans Saint Tropez, histoires de clochers une suite de ces histoires tropéziennes. Pour cela il s’est adjoint la mémoire du village, François Coppola. Ils ont travaillé de concert, à quatre mains, afin de poursuivre en un nouveau tome, cette saga des tropéziens et de leurs amis résidents ou de passage.* Saint-Tropez n’est pas seulement un mythe. Mais, si le village a parfois pris des chemins de traverse, l’esprit du lieu est resté intact. Dans ce bel ouvrage, paru aux Presses du Midi, les deux compères s’en donnent à coeur joie pour dévoiler des anecdotes drôles, étonnantes ou bien méconnues, qui raviront tous ceux qui aiment vraiment le pays béni de Saint-Tropez. Le tout est émaillé de nombreuses photos et cartes postales d’époques, mais aussi de courriers officiels, car François Coppola recèle chez lui une mine d’or en la matière.**
Je ne connais Saint-Trop que hors saison. Tous les ans je vais y passer une journée. Cette année, j’ai prévu de m’y rendre le dimanche 12 février avec des amies. Jean-Charles Meyer m’a proposé une petite visite guidée. On va encore découvrir plein d’endroits et plein d’histoires. On va encore se régaler. Peut-être que je vous raconterai… Qui sait !

*4ème de couverture
**Var Matin

Côté cuisine

La cuisine des gens de la nuit d’Alain Biles

Achat littéraire au rayon livres de cuisine

”Un livre de cuisine pas comme les autres, édité chez géhess éditions et dédié à tous ceux pour qui la table est indissociable de la fête. Alain Biles a mené une carrière de chef cuisinier aussi bien en France qu’à l’étranger, et notamment aux Etats-Unis. Il travaille aujourd’hui dans l’un des lieux incontournables des fêtes « branchées » : le Club Vertigo. Cet ouvrage est le fruit de ses expériences de cuisinier dans ce lieu emblématique et donne un grand coup de balai à toutes les idées reçues sur le monde de la nuit.”*
Un bel achat littéraire. Un magnifique bouquin de cuisine écrit par un grand chef, avec de magnifiques photos de Jean-Marc Armani. Un exemplaire spécialement dédicacé par le chef à celui qui partage mes nuits au boulot et qui sait les rendre festives malgré tout. Bon anniversaire mon Lolo! C’est beau 50 ans, tu vas te régaler… Merci d’être toi.

*FNAC

Voilà, cette année encore, je me suis un peu lâchée sur mes achats littéraires. Et je sens que ce n’est pas fini. Je compléterai si je craque pour un nouveau bouquin… J’espère que cette page va vous donner des idées à vous aussi…

Faites-vous plaisir au meilleur prix

Montaigne, Kant et mon chien, d’Audrey jougla

En format papier

Photo de montaigne-kant-et-mon-chien-petite-philosophie-canine

Montaigne, Kant et mon chien: Petite philosophie canine

Sartre, Kant, Freud, Pascal, Montaigne, Bergson ou Nietzsche… Et si votre chien était lui aussi un maître de philosophie ?Tous ceux qui ont un chien connaissent les bienfaits que cet animal procure, comme l’affection, la distraction ou l’exercice physique. Mais pour la philosophe Audrey Jougla, le chien possède aussi d’autres vertus....

Meilleurs prix

  • Fnac 12.90 € Voir Fnac
  • Amazon 12.90 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En format numérique

Photo de montaigne-kant-et-mon-chien-petite-philosophie-canine

Montaigne, Kant et mon chien: Petite philosophie canine

Sartre, Kant, Freud, Pascal, Montaigne, Bergson ou Nietzsche… Et si votre chien était lui aussi un maître de philosophie ?Tous ceux qui ont un chien connaissent les bienfaits que cet animal procure, comme l’affection, la distraction ou l’exercice physique. Mais pour la philosophe Audrey Jougla, le chien possède aussi d’autres vertus....

Meilleurs prix

  • Fnac 9.49 € Voir Fnac
  • Amazon 9.49 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Petit éloge du baiser de Jérôme Attal

En format papier

Photo de petit-eloge-du-baiser

Petit éloge du baiser

Des bisous sur la bouche qui tiennent le cœur en joue aux patins à la pelle, généreux et fougueux, nos bouches s'aventurent et nous devancent parfois. Les baisers ponctuent nos vies, nos lectures, nos rencontres, nos rêves… Mais ce sont peut-être ceux qu'on ne donnera jamais qui brûlent le plus.Il est temps d'embrasser à nouveau et,...

Meilleurs prix

  • Fnac 12.00 € Voir Fnac
  • Amazon 12.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En format numérique

Photo de petit-eloge-du-baiser

Petit éloge du baiser

Meilleurs prix

  • Fnac 6.99 € Voir Fnac
  • Amazon 6.99 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Crénom, Baudelaire !  de Jean Teulé

En format papier

Photo de crenom-baudelaire

Crénom, Baudelaire !

Si l'oeuvre éblouit, l'homme était détestable. Charles Baudelaire ne respectait rien, ne supportait aucune obligation envers qui que ce soit, déversait sur tous ceux qui l'approchaient les pires insanités. Drogué jusqu'à la moelle, dandy halluciné, il n'eut jamais d'autre ambition que de saisir cette beauté qui lui ravageait la tête et...

Meilleurs prix

  • Amazon 8.20 € Voir Amazon
  • Fnac 8.50 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En format numérique

Photo de crenom-baudelaire

Crénom, Baudelaire !

Meilleurs prix

  • Fnac 3.99 € Voir Fnac
  • Amazon 3.99 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

l’homme qui voulait tuer Donald Trump de Jean Calembert

En format papier

Photo de joe-hartfield-lhomme-qui-voulait-tuer-donald-trump

Joe Hartfield, l'homme qui voulait tuer Donald Trump

Meilleurs prix

  • Amazon 20.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En format numérique

Photo de joe-hartfield-lhomme-qui-voulait-tuer-donald-trump

Joe Hartfield, l'homme qui voulait tuer Donald Trump

Toute cette histoire n'aurait jamais vu le jour si Jean Duchêne, le jour de ses 77 ans, n'avait eu une inspiration aussi soudaine qu'inattendue. Il allait écrire un roman. Le héros serait Joe Hartfield, un ami noir rencontré à Omaha (Nébraska) en 1960 et, à la fin du livre, en 2020, Joe essayerait de tuer Donald Trump. Le découpage de...

Meilleurs prix

  • Amazon 9.99 € Voir Amazon
  • Fnac 9.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Les lendemains de Mélissa Da Costa

Tout le bleu du ciel et Je revenais des autres sont également disponibles via le blog à la page Mélissa Da Costa, trois romans qui cartonnent.

En format papier

Photo de les-lendemains

Les Lendemains

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement son chagrin, Amande ne pensait pas que l'on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux, elle décide...

Meilleurs prix

  • Fnac 7.90 € Voir Fnac
  • Amazon 7.90 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

En format numérique

Photo de les-lendemains

Les Lendemains

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande...

Meilleurs prix

  • Fnac 7.99 € Voir Fnac
  • Amazon 7.99 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 29/01/2023 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Question fréquemment posée

Pourquoi lire ?

La littérature, c’est s’interroger, réfléchir, s’amuser, rêver, comprendre, apprendre, s’informer ou même se raconter. 

Vous pourriez aussi aimer
Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur le blog
J'ai compris
Privacy Policy